Nouvelle Classe A – Essai sur les routes de Champagne

Suite à la soirée du 31 Mai 2018 pour la présentation de la nouvelle Mercedes Classe A, nous devions l’essayer et c’est à présent chose faite !
C’est sur les routes de Champagne que nous avons eu l’occasion d’essayer ce nouveau véhicule prêté par la concession Mercedes Ténédor Reims.


Pour la petite histoire:

La Classe A est née en 1997, sous la forme d’un monospace citadin. La seconde génération a vue le jour en 2004. Puis en 2012, la troisième Classe A et la rupture : traits dynamiques, moteurs diaboliques jusqu’à 381 ch en armure AMG. Une stratégie payante et clientèle rajeunie de 10 ans, recette logiquement reconduit sur cette Classe A 2018 !

Vers une voiture repensée:

Auparavant une finition, AVANTGARDE, est un adjectif qui peut être utilisé à sa juste valeur pour ce nouveau millésime..en effet la Classe A est avant-gardiste, de par son exterieur mais également son intérieur qui devient un réel écrin de technologie. Suivant la finition choisie vous pouvez bénéficier de deux écrans digitaux de 7 », un de 7 » et le second de 10 » ou deux écrans de 10 » dont un complètement tactile ! Egalement dotée d’une intelligence artificielle, le système MBUX permettra d’assister le conducteur dans ses tâches quotidiennes… plutôt intéressant et surtout efficace! En option nous avons à disposition l’affichage tête haute qui peut être un réel plus lors de conduite sur l’autoroute par exemples. Tout comme le groupe Volkswagen et leur virtual cockpit, il est possible de personnaliser son instrumentalisation de bord en modifiant le visuel du compteur, nous pouvons aller d’un compteur totalement épuré vers quelques chose de plus sportif ou plus fonctionnel en y ajoutant l’ordinateur de bord avec les consommations ou encore la carte du GPS. Un très bon bon en avant pour cet interface qui devient rapidement facile à utiliser.

De nouvelles motorisations:

Notre voiture d’essai était dotée d’un moteur 4 cylindres essence de 1,4l de cylindrée développant 163cv. Ce moteur était couplé à la boite automatique 7G-DCT. Disponible en boite automatique ou boite manuelle de série, il vous est possible d’économiser du carburant en optant pour la boite automatique qui permet de couper des cylindres suivant la conduite..assez sympathique étant donné la flambée des prix! A la fin de notre essai l’ordinateur de bord affichait un peu plus de 7l aux 100kms, avec une conduite modérée et un trajet varié.
Une chose est certaine: ce  »petit » moteur sait se faire remarquer ! A notre grand étonnement le son de l’échappement est clairement présent et il procure un plaisir de conduite.. qui se décuple si l’on enclenche le mode SPORT. Il n’est pas impossible d’entendre quelques retours en lâchant l’accélérateur ou en passant la vitesse grâce aux palettes! Cela laisse imaginer l’efficacité et le son de sa grande soeur pus nerveuse: la A 35 AMG…

La gamme de motorisations de la A va être large et pour tous les gouts…
Initialement présentée avec un moteur essence (163cv) et un moteur diesel (116cv), on peut à présent vous en dire plus:

Essence:

A160: 109cv
A180: 136cv
A200: 163cv
A250: 224cv
A35 AMG -> 306 cv

La gamme diesel reste pour le moment disponible avec le moteur 116cv.

Suite à cette journée d’essai nous avons été conquis par ce nouveau modèle, pour rappel nous possédons la Classe A 2017 et les prestations sont totalement différentes. Elle gagne en confort, en habitabilité (principalement le coffre qui est à présent plus grand), en tenue de route et en plaisir de conduite !

Nous attendons très prochainement la présentation de la nouvelle Classe A Berline qui va venir concurrencer l’Audi A3 berline, quel beau millésime cette année 2018 !

Essai et article écrit par Pierre-Alexandre LAVOST
Photos du véhicule par Florian JOFFIN

Leave comments

Your email address will not be published.*



You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Back to top